Tous les cris et SOS pour l’épuration

Tous les cris et SOS pour l’épuration

Pour répondre aux exigences cantonales et fédérales en matière d’épuration, Mauraz n’a d’autre choix que de faire un appel aux dons.Une somme exorbitante au vu de la taille de la commune: 675 000 francs pour refaire son épuration. C’est ce que Mauraz et ses 60 habitants devront débourser pour se mettre aux normes. Car depuis une modification de 2016, la Loi fédérale sur la protection des eaux demande le raccordement des zones urbanisées à une STEP centralisée. Un chamboulement pour la plus petite commune du canton. «Nous fonctionnons encore avec une ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.