Une guérisseuse sortie de l’ombre

Une guérisseuse sortie de l’ombre

Nourrie depuis toujours par l’envie de soigner les autres, Claudine Rolle-Annen a reçu le don de guérison à l’âge de cinquante ans.

«On sent ses mains qui piquent, qui chauffent. On a l’impression que quelque chose se passe à l’intérieur et qu’on s’adresse à nous, d’âme à âme.» Chez Claudine Rolle-Annen, le don de guérison s’est manifesté il y a une quinzaine d’années.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.