Sacrifiés sur l’autel du Covid-19

Sacrifiés sur l’autel du Covid-19

Malgré leur sourire pour la photo, les hôteliers morgiens s’attendent à une très mauvaise saison automnale. De gauche à droite: Yannick Juillerat (Hôtel Mont-Blanc), Isabelle Ravet (La Longeraie) et Caroline et Sébastien Barrier (Le Petit Manoir). Photo: Bovy.

Dépendants du tourisme d’affaires, les établissements morgiens accusent des pertes sans précédent à cause du coronavirus. Et la situation n’est pas près de s’améliorer.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.