Refus cinglant pour la Municipalité

Refus cinglant pour la Municipalité

Coup de tonnerre à Féchy. Le Conseil général, avec le soutien de la commission ad hoc, a rejeté le préavis concernant un crédit d’étude de 180 000 francs destiné à la rénovation du bâtiment de l’Auberge communale.Les débats étaient animés ce soir-là. Et ce ne sont ni la compétence de l’architecte ni le besoin de rénover l’Auberge qui ont été mis en cause dans ce refus. En revanche, le groupe de travail, chargé d’étudier cette proposition a regretté de n’avoir pas été impliqué dès le départ dans le projet et a montré son incomp...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.