Recours suite au refus du PPA

Recours suite au refus du PPA

«La commune a accepté d’entrer dans le PALM (projet d’agglomération Lausanne-Morges) et de développer cette parcelle en fonction des exigences minimales en matière de densité prévues par l’agglomération, détaille John Grohe. On ne peut pas adhérer à cela, puis tout à coup venir dire que notre village ne doit plus grandir, faire fi des engagements et anéantir dix ans de travail ainsi que des milliers d’heures passées sur ce projet par des privés, des fonctionnaires du canton ou encore des municipaux avec lesquels nous avons collaboré étroitement. San...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.