Quand marcher devient enrichissant

Quand marcher devient enrichissant

Pour parcourir au mieux la région, il est possible de faire appel à un accompagnateur en montagne. Rencontre avec un Saint-Preyard passionné.«Il y a des gens qui y trouvent un goût de noix de coco, d’autres qui font plutôt le lien avec des agrumes», raconte Daniel Ribagnac en coupant un bout de «berce» pour la faire déguster aux marcheurs à ses côtés. Avant de compléter: «Les jeunes pousses sont délicieuses en salade, tandis que les plus vieilles seront plus adaptées à un gratin.» Ce type de renseignements fait partie du savoir que le Saint-Preyard aime...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.