Quand le cor des Alpes devient une passion

Quand le cor des Alpes devient une passion

Jürg Schreck est devenu corniste par hasard, avant de rapidement se prendre au jeu de cet instrument typiquement helvétique.Parmi les 38 joueurs de cors des Alpes qui se sont réunis dans la cour du Château d’Eclépens, samedi 6 avril, se trouvait un habitant de Préverenges: l’entrepreneur Jürg Schreck. Pourtant, rien ne le prédestinait à devenir musicien, qui plus est derrière cet imposant instrument typique suisse, fleuron des cartes postales et des revues touristiques.À part la pratique de la flûte traversière lorsqu’il avait 18 ans, le monde de la musiq...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.