Quand l’agriculture était oubliée

Quand l’agriculture était oubliée

Photo: KEYSTONE/Alexandra Wey)

Intitulé «Cent ans de politique agricole vaudoise», un ouvrage revient sur le contexte de la naissance de la Chambre vaudoise d’agriculture, fusionnée dans Prométerre il y a 25 ans.

Imaginez le canton de Vaud au sortir de la Première Guerre mondiale. Un quart de la population vit de l’agriculture et les tracteurs ne sont pas encore apparus dans les champs. Sur le plan politique, le pays est tenu par les radicaux et leurs alliés libéraux, qui voient d’un mauvais œil la montée du socialisme liée au développement de l’industrie. Le monde agricole ne se sent toutefois représenté et défendu par aucun de ces deux camps.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.