Protéger les enfants en aidant les parents

Protéger les enfants en aidant les parents

Stéphanie Zwahlen, la présidente de l'association 2gether.

Établie à Gollion, l’association 2gether cherche à apaiser les conflits parentaux afin de préserver l’enfant. Sa présidente, Stéphanie Zwahlen, explique le mode de fonctionnement de cette entité et ses relations avec les autorités cantonales.

Décrochage scolaire, addiction, délinquance, crise d'angoisse, et même suicide… Les conflits parentaux peuvent entraîner des conséquences désastreuses pour l’enfant. Pour y remédier, l’association 2gether propose une approche inédite: accompagner les parents, souvent désemparés lors des ruptures, tout en les sensibilisant et en les responsabilisant à l’impact qu’ils ont sur le développement de leur enfant. La présidente de l’association, Stéphanie Zwahlen, est à l’origine de ce projet qui a vu le jour en 2016. «J’ai voulu éviter à d’autres enfants de vivre ce qu’a vécu ma fille après mon divorce. Le socle de mon combat, c’est vraiment l’enfant», livre-t-elle avec émotion.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.