Pour suivre ce qui se passe à Yens

Pour suivre ce qui se passe à Yens

Souvent dans les petites communes, quand un jeune décide de s’investir, c’est pour représenter sa famille et lui donner une voix. C’est le cas de Ludovic (22 ans) qui, il y a un an, a décidé d’intégrer l’organe délibérant de Yens. «Mon père a fait partie pendant de nombreuses années du Conseil communal. J’ai trouvé que c’était une bonne chose qu’il y reste des gens de la famille afin de suivre ce qu’il s’y passe», explique Ludovic. A lire également: "Je suis tombée dans la marmite"Pourtant, en règle générale, ce jeune conseiller ne...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.