«Pour la jeunesse, par la jeunesse»

«Pour la jeunesse, par la jeunesse»

Il est la voix de la jeunesse morgienne. Fondé en 2011 sous l’impulsion de la commune, le Parlement des Jeunes regroupe aujourd’hui une quinzaine de personnes âgées de 17 à 25 ans. Alexandre Roulet, bientôt la vingtaine, fait partie de ces adolescents qui souhaitent être entendus. «Nous sommes en fait une commission consultative de la ville, révèle ce dernier. Elle nous donne 10 000 francs annuellement pour mener à bien des projets pour la jeunesse, par la jeunesse.»Depuis six ans, plusieurs idées ont vu le jour et été réalisées. Notamment la création...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.