Pas toutes emballées par le tourisme

Pas toutes emballées par le tourisme

«Lorsque nous avons des réunions de l’ARCAM (Association de la région Cossonay - Aubonne - Morges) et que nous parlons de Morges Région Tourisme, je me fais toute petite», plaisante Fabienne Coderey, syndique de Berolle. Il faut dire que son village fait partie des sept «irréductibles» qui n’ont pas adhéré à l’association intercommunale. «À Berolle, on s’est demandé quel était l’intérêt de rejoindre MRT, poursuit Fabienne Coderey. On ne possède que l’Auberge communale comme «lieu touristique» et les gérants se débrouillent relativement bien...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.