OUI À HAUTEMORGES!

OUI À HAUTEMORGES!

«YES!» C’est un véritable cri du coeur que  François Delay, syndic de Cottens et président du comité de pilotage du projet de fusion, a laissé sortir lors de la fête improvisée à Sévery deux heures après l’annonce du mariage entre les six communes du pied du Jura. Car bien malin celui qui aurait pu prédire une telle réussite pour les partisans de la fusion. Dimanche matin, quelques minutes avant le verdict, le doute était encore bien installé dans les têtes. «Il est absolument impossible de se livrer à un quelconque pronostic», avouait Eric...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.