«On vit l’enfer avec ces chantiers!»

«On vit l’enfer avec ces chantiers!»

La Municipalité a organisé une séance d’information pour discuter avec la population des travaux en cours. Et écouter les doléances.«La ville est trouée de toutes parts.» Cette phrase, lancée par le syndic Vincent Jaques, décrit bien la commune dans laquelle vivent les Morgiens, avec des travaux et des routes barrées qui alimentent bien des discussions depuis la fin du printemps.Afin d’évoquer directement avec la population cette situation exceptionnelle de même que les nuisances qu’elle engendre, les autorités ont organisé mercredi soir à Beausobre un...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.