»On veut rencontrer notre public »

 »On veut rencontrer notre public »

Durant le festival nyonnais, la musique de Jérémy Fréro et Florian Delavega (qui ne sont pas frères contrairement aux idées reçues) était répertoriée comme «Chanson de feu de plage». Une catégorisation qui ne manque pas de les faire sourire. «On ne prend pas ça comme quelque chose de péjoratif, explique Florian Delavega. Et c’est vrai qu’on vient sur scène avec tout notre matériel de plage, donc finalement on joue un peu de ça.» Et Jérémy Fréro d’ajouter: «Et puis on est né les pieds dans l’eau et c’est cette musique qui fait chanter. Mais ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.