Morges, c’est vraiment la famille

Morges, c’est vraiment la famille

«Adieuuuuuu!» Lorsque Anthony Kavanagh pénètre dans le Bar des artistes, la petite assemblée présente s’illumine immédiatement d’un sourire. L’enthousiasme «d’Antho» est communicatif et ici, tout le monde le connaît.Pourtant, il ne devait pas être de la partie à Morges-sous-Rire cette année. «Je ne faisais rien ce lundi soir, j’étais libre et j’étais bien content de l’être», rigole l’artiste. Mais lorsque l’on évoque les raisons de sa présence, il retrouve vite son sérieux. «La situation fait que je me devais d’être ici. J’aime ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.