Lutte contre les agences sociales qui ferment

Lutte contre les agences sociales qui ferment

Près de 500 personnes ont signé une pétition contre la fermeture de l’agence d’assurances sociales du village et la centralisation des services à Morges. La colère gronde à la suite de la fermeture en juin par l’ARASMAC (Association régionale pour l’action sociale Morges-Aubonne-Cossonay) des agences d’assurances sociales de Saint-Prex, Aubonne et Préverenges. Plus précisément du côté du dernier village cité où une pétition a été signée par quelque 500 personnes. Le texte s’oppose à la centralisation à Morges des services destinés à in...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.