L’œil des navigateurs morgiens

L’œil des navigateurs morgiens

Photo: 24 HEURES /Jean-Paul Guinnard

Le photojournaliste Jean-Guy Python capte les scènes de vie de tous les grands skippers de la planète. Dont les Morgiens Bernard Stamm et Pierre Fehlmann, ce dernier lui ayant mis le pied à l’étrier il y a trente ans.

Loin de Morges, Jean-Guy Python se trouve quelque part entre la Suisse et Les Sables-d’Olonne, où vient d’être donné le départ du Vendée Globe. Le photojournaliste vient de sortir «Suisses en mer», un beau livre consacré aux sportifs de haut vol, essentiellement lémaniques, qui courent les océans. Cela fait plus de trente ans qu’il les photographie et les quatorze marins ici recensés sont devenus des amis.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.