Les quais « privatisés » font des heureux

Les quais « privatisés » font des heureux

Le bord du lac est rapidement bondé les jours de beaux temps.

Jusqu’au 20 septembre, la commune de Morges a décidé d’interdire la circulation automobile et le parcage sur les quais tous les dimanches. Une initiative généralement bien accueillie.

Chaque dimanche, les piétons auront désormais le bord du lac rien que pour eux. Les habitants de la région Morgienne se sont réjouis de cette nouvelle, mais pour des raisons diverses.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.