Les «MissTerre» se dévoilent

Les «MissTerre» se dévoilent

Il y a un an, elles ne se connaissaient pas. Quelques mois plus tard, partageant la même conscience écologique, elles réalisent ensemble leur travail de fin de formation en conseillère environnementale auprès de WWF et du Sanu (compétences dans le développement durable). «Un stand ludique visant à faire découvrir ce qu’il se passe sous nos pieds, voilà l’idée», explique Anouck Tschudi, présidente de l’Association «MissTerre». Depuis mai dernier, elle et ses quatre complices œuvrent pour ce projet sur lequel elles seront prochainement évaluées. ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.