Les communes de la région font la guerre aux pesticides

Les communes de la région font la guerre aux pesticides

La plupart des entités sondées affirment avoir drastiquement réduit l’utilisation de ces produits chimiques.193 litres au début du siècle. 18 en 2017. La quantité de produits chimiques utilisés par la ville de Morges pour l’entretien de ses espaces verts a beaucoup diminué ces dernières années. Une volonté de réduction des herbicides, fongicides et autres pesticides qui a nécessité un changement dans les habitudes. Le désherbage à la main et les machines pulvérisant uniquement de l’eau chaude font désormais partie du quotidien. «Nous avons aussi dû...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.