Les cagnottes n’ont plus la cote

Les cagnottes n’ont plus la cote

Vous en avez certainement déjà remarqué. Discrète contre un mur, près du comptoir ou en évidence à côté de la porte d’entrée, la cagnotte participe activement à la vie d’un bistrot. Ou plutôt participait… En effet, depuis quelques années, les boîtes de fer ne se remplissent plus avec le même entrain qu’autrefois.À Vullierens, Patrick Delatour le remarque chaque jour. «Nous avons quelques fidèles clientes qui viennent encore très régulièrement mettre leurs «thunes» dans leur cagnotte, mais c’est une minorité. Nous ne devons avoir qu’une pe...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.