Les brasseurs trinquent, un Morgien les appuie

Les brasseurs trinquent, un Morgien les appuie

Grégoire Bovy (au centre) et Alexander Rockinger (à droite) font partie des brasseurs ayant rejoint le e-chope de Romain Vario.

Frappées de plein fouet par l’épidémie, les microbrasseries vaudoises peuvent bénéficier de la plateforme créée par Romain Vario, samaritain en recherche d’emploi.

Secouant la quasi-totalité des secteurs économiques, la vague d’épidémie de coronavirus n’a pas épargné les brasseries artisanales, dont les stocks s’emplissent toujours un peu plus de mousses ce printemps.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.