Le vide-local d’Enfants repose sur le bénévolat

Le vide-local d’Enfants repose sur le bénévolat

Parce que le jeu n’en valait plus la chandelle, la Fête des Enfants a été abandonnée. L’association, qui œuvre en faveur d’enfants issus de familles défavorisées, essentiellement en Suisse mais aussi, ponctuellement, à l’étranger, lui a substitué un vide-local. Pour l’organisation duquel un groupe de bénévoles a été constitué. Il se compose d’Évelyne Schach, Catherine Cruchon, Chantal Christinat, Véronique Issah et Gladys Spera.Ce groupe a été particulièrement mis à contribution la semaine dernière puisque, après l’écho très positif d...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.