Le vélo est à la mode et les revendeurs morgiens s’en réjouissent

Le vélo est à la mode et les revendeurs morgiens s’en réjouissent

Bastien Froidevaux, Anne Bolle, Roger Guibert et Christophe Golfetto cravachent dur pour satisfaire les nombreux clients. Photo: Benoît Cornut

La pandémie a créé un véritable engouement pour la pratique du vélo. À Morges, les commerçants tentent tant bien que mal de suivre une demande qui explose. Les magasins ont beau changer, la même scène se répète. Les clients entrent les uns après les autres, consultent les étals et le personnel de vente, à la recherche du Saint Graal. Un objet mythique qui en 2020 prend la forme d’un deux-roues et se nomme bicyclette. «Je n’ai pas le temps de vous parler, ou alors deux minutes, c’est vraiment la folie en ce moment», s’excuse platement Roger Guibert de Guibert Bike.

Il n’est de loin pas le seul: chaque vendeur que nous rencontrons court contre la montre pour tenter de satisfaire une demande toujours plus forte. «30 ans de métier, et je n’ai jamais vu un engouement pareil», s’exclame énergiquement Christophe Golfetto, gérant de Cycles Dotti à Morges.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.