Le trampoline investit la patinoire

Le trampoline investit la patinoire

Si durant les mois d’hiver la patinoire est régulièrement occupée, ça n’est pas le cas en période estivale. Frédéric Klink, fondateur et directeur de l’école de cirque Coquino, a peut-être trouvé une solution à ce problème: «Nous allons y installer quatre trampolines olympiques, soit des outils de compétitions, afin d’offrir au public l’opportunité de venir effectuer des cours.» À l’origine de cette idée, un achat. «Dans le cadre du cirque Coquino, nous dispensons des stages de trampoline à Marcelin, explique Frédéric Klink. Mais nous ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.