Le téléphérique urbain fait son nid

Le téléphérique urbain fait son nid

L’an dernier, l’association Région Morges, les politiques et les Transports publiques Morges-Bière-Cossonay (MBC) faisaient une annonce qui avait, pour le moins, pris tout le monde de court. Ils lançaient une vaste étude pour définir les lignes directrices du réseau des transports publics à l’horizon 2030 comprenant la faisabilité de réaliser un téléphérique urbain. Une année plus tard, les résultats n’enterrent pas ce projet, bien au contraire.«Nous avons défini deux axes forts de transports publics, à savoir deux lignes à haut niveau de service, ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.