Le siège des diables revient à Morges

Le siège des diables revient à Morges

L’idée était trop belle pour être vraie: deux sièges sociaux pour un seul club, soit la preuve d’une équité totale entre les communes de Morges et de Saint-Prex. C’était pourtant le projet défendu jusqu’ici par les deux présidents du Red Devils Basket. «Nous ne voulions pas d’un partenariat, mais d’une fusion qui garantirait que les deux sociétés conservent le même poids, justifie Jean-Simon Allard, l’un des deux coprésidents. Nous avons été mal conseillés et avons peut-être avancé un peu trop vite.»Le rêve des Diables rouges n’a pas dur...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.