Le sanglier ciblé par les agriculteurs

Le sanglier ciblé par les agriculteurs

La prolifération de l’animal sème la zizanie, les champs de maïs et les prairies étant devenus son garde-manger préféré. Si bien que la colère gronde chez les agriculteurs. Une rencontre avec les responsables de la faune a eu lieu lundi soir à Berolle.

Il suffit de taper sur Internet le nom du repas favori d’Obélix pour se rendre compte que le problème dépasse largement le cadre de nos frontières: «Tensions entre chasseurs et agriculteurs au sujet de la prolifération des sangliers», «Fléau de l’agriculture, doivent-ils être considérés comme des animaux nuisibles?», ou encore «Ils s’invitent jusqu’aux portes des maisons», peut-on lire dans les médias français. Bref, l’animal fait l’actualité un peu partout.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.