Le grand timonier a largué les amarres

Le grand timonier a largué les amarres

Après plus d’un demi-siècle d’activité journalistique, le vertige de la page blanche est un phénomène qui m’est (presque) étranger. Mais j’avoue que je l’ai à nouveau ressenti quand il m’a fallu rédiger cet hommage à Xavier Salina décédé le 21 octobre dans sa 89e année. Pourquoi? Parce que l’homme s’est tellement engagé dans la vie politique et associative que faire l’inventaire de ses activités est un véritable défi. Que je n’ai pas la prétention de relever. Le lecteur me pardonnera d’inévitables lacunes.S’il avait déplacé ses p...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.