Le COV se développe crescendo

Le COV se développe crescendo

«Nous avons une mission éducative et sociétale pour que les futurs adultes et dirigeants de notre société soient bien formés.» Les paroles de Marie-Hélène Piotet, directrice du Conservatoire de l’Ouest vaudois (COV), relatent parfaitement l’objectif de l’institution musicale qui entame la dernière ligne droite avant le cap de son vingtième anniversaire. «Les bienfaits de la musique ne sont plus à prouver, poursuit-elle. C’est un excellent moyen d’améliorer la concentration, la confiance, ça aide à se structurer, mais surtout, ceux qui la pratiquent...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.