Le Conseil peut jouer les trouble-fête

Le Conseil peut jouer les trouble-fête

Suivant la volonté de l’organe délibérant, la Municipalité a tenté – en vain – d’obtenir 840 places au lieu de 640 dans le futur parking souterrain du Parc des Sports. Suffisant pour que les élus renoncent? Pas certain!La décision est loin d’être anodine et pourrait bien retarder bon nombre de projets, dont le Centre aquatique régional. Pour valider définitivement le Plan partiel d’affectation (PPA) du Parc des Sports, la commune doit régler un élément central: la taille du parking souterrain qui est prévu en lieu et place de l’actuelle zone de s...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.