Le cerveau de la réhabilitation

Le cerveau de la réhabilitation

«On pense que ça n’arrive qu’aux autres mais non, ça peut arriver à tout le monde comme un coup du sort», lance Pierre-Yves Maillard, chef du Département de la santé venu s’exprimer la semaine dernière à l’occasion du lancement du projet SUN, à l’Institution de Lavigny. La création d’un nouveau Service Universitaire de Neuroréhabilitation à l’Institution permettra en effet une meilleure prise en charge des patients qui ont subi une lésion ou une maladie du système nerveux: traumatisme cranio-cérébral (TCC), accident vasculaire cérébral (AVC)...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.