Le bourlingueur a adopté Morges

Le bourlingueur a adopté Morges

Pascal Gemperli a reçu pour mission de décrocher un 2e siège en faveur des Verts à la Municipalité de Morges.

«Ma ville d’adoption», voilà comment celui qui deviendra président du Conseil communal le 4 juillet décrit Morges. Car avant de s’installer à La Coquette, Pascal Gemperli a vu du pays. Schaffhousois d’origine, ce père de deux enfants a passé sa jeunesse dans un village du canton de Thurgovie. «Je travaillais l’été à la ferme et construisais des cabanes dans la forêt, se souvient-il. J’ai beaucoup aimé la vie à la campagne. C’est probablement d’ailleurs pour cela que j’apprécie les petites villes comme Morges.» Après un apprentissage d...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.