Le bord du Veyron devra attendre

Le bord du Veyron devra attendre

La Municipalité veut rendre la rivière à ses citoyens et la sécuriser. Le canton annonce que cela doit encore patienter.Traversée par le Veyron, la commune de La Chaux-sur-Cossonay a pour projet de renaturer «sa» rivière et de la sécuriser. «Nous voulons rendre l’accès plus facile aux citoyens, et en particulier aux enfants, explique le municipal Jean-François Guex. Nous souhaitons également décaler le lit du Veyron d’un mètre à certains endroits, car avec les années il se glisse peu à peu sous les fondations de certaines habitations. Cela devient dang...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.