Le Boiron placé sous haute surveillance

Le Boiron placé sous haute surveillance

Le cours d’eau est scruté de près depuis 20 ans. Les actions entreprises portent leurs fruits, puisque le nombre de truites est en augmentation.C’est la rivière la plus surveillée du canton. Chaque année depuis 1999, l’Association Truite-Léman, membre fondateur de La Maison de la Rivière, effectue le suivi biologique du Boiron de Morges. Ainsi, une petite équipe d’une dizaine de personnes a sillonné le cours d’eau et réalisé des pêches électriques durant l’été afin de recenser les effectifs de poissons. À l’aide d’un moteur produisant un...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.