Le 30 km/h de nuit séduit

Le 30 km/h de nuit séduit

Un postulat a été déposé afin que la Municipalité étudie cette possibilité visant à réduire les nuisances sonores nocturnes.«30 km/h: pour une meilleure qualité de vie, levons le pied!» Tel est l’intitulé d’un postulat déposé la semaine dernière par Frédéric Eggenberger lors de la séance du Conseil communal. Au nom du groupe PSIG (Parti socialiste et Indépendants de gauche), l’élu demande à la Municipalité «d’étudier la possibilité d’introduire la limitation à 30 km/h sur toutes les rues où les normes de bruit sont dépassées».Le ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.