«La scène offre le bonheur immédiat»

«La scène offre le bonheur immédiat»

Le comédien était cette semaine à Beausobre pour jouer «La raison d’Aymé», une pièce drôle et très originale. Il a pris le temps de se confier entre deux représentations.Annoncé mort par un site internet dimanche dernier, c’est un Gérard Jugnot pourtant en pleine forme qui nous reçoit – mercredi soir – dans sa loge du Théâtre de Beausobre. «C’est la folie des réseaux sociaux. Ils sont devenus la loge de concierges des temps modernes», soupire-t-il sans faire de son faux décès un drame. Après avoir joué «La Raison d’Aymé» plus de 250 fois...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.