«La région a une carte à jouer cet été»

«La région a une carte à jouer cet été»

La directrice de Morges Région Tourisme Jacqueline Ritzmann et la déléguée au tourisme chez l’Association régionale Cossonay-Aubonne-Morges (ARCAM) Véronique Hermanjat ©Florian Cella/24Heures

À l’aube d’une saison spéciale, les acteurs touristiques du district se disent plutôt optimistes. Même si les conséquences du semi-confinement ont été lourdes dans le secteur.

Un joli coup de publicité. C’est ce que se sont sans doute dit certains en voyant la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga – en pleine campagne de soutien au secteur du tourisme suisse – donner Montricher comme sa destination de l’été: «Se promener du côté du Mont Tendre ou du Parc Jura Vaudois puis faire un détour par la Fondation Jan Michalski pour y découvrir une magnifique bibliothèque dans un cadre architectural hors du commun», a ainsi vanté la conseillère fédérale.

Une touriste de luxe pour une région qui peut se demander quel été elle s’apprête à vivre. Dans ce contexte mondial, les vacances se dessineront-elles au gré des frontières? «Nous sommes assez confiants quant à la saison à venir en raison notamment de notre positionnement «SlowTourism» qui est tout à fait en lien avec une clientèle suisse de proximité et à la recherche d’autres expériences plus confidentielles et pas trop fréquentées.»
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.