La réception du Vicomte de Fey

La réception du Vicomte de Fey

Nul n’est indispensable… Appliquant ce précepte – et désireux de faire une pause après avoir noué «Le Bouquet» – Jean-Pierre Seiler a renoncé à mettre en scène «Le Trésor du Vicomte de Fey» qu’il a déniché dans le coin médiéval de sa féconde imagination. Pause que Josabeth Anoz a rendue possible. Membre de la troupe de l’Alka-Jars depuis sa constitution, il y a 13 ans de cela, elle confie: «Avec mon mari, nous jouions ensemble. Après son décès, je n’avais plus envie de remonter sur scène: je crois que je n’y serais pas parvenue…» A...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.