«La photographie, c’est un métier de crevards»

«La photographie, c’est un métier de crevards»

Entre événements sportifs à huis clos et festivals annulés, le quotidien des photographes est pour le moins spécial en 2020. Vincent Guignet et Mehdi Benkler racontent leur métier à l’ère des réseaux sociaux et de l’avènement de l’image comme outil commercial.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.