La mise à l’eau de la galère La Liberté

La mise à l’eau de la galère La Liberté

C’était le 23 juin 2001. On ne dirait pas, mais voilà bien plus de 15 ans que la galère La Liberté était mise à l’eau. Élaborée dès 1992 et concrètement réalisée dès 1996, La Liberté dont le projet est signé Jean-Pierre Hirt, a nécessité plus de 80 000 heures de travail et a été réalisée par 600 demandeurs d’emploi sur le site de la Blancherie à Morges, où, en cinq ans, près de 160 000 personnes ont visité le chantier.Et autant dire que sortir cette dame de 140 tonnes (pour 55 mètres de long) n’était pas une mince affaire. Accroc...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.