La liberté au bout du panneau jaune

La liberté au bout du panneau jaune

Deux millions de randonneurs font une confiance aveugle – à juste titre – aux panneaux des chemins pédestres. Photo: François Moesching

50 000 panneaux indicateurs veillent sur les marcheurs du pays. Ces sentiers pédestres sont protégés par la Constitution et entretenus par une armada de bénévoles.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.