La galère toujours en eaux troubles

La galère toujours en eaux troubles

C’est une petite bombe qui est lâchée. Pour la première fois depuis sa mise à l’eau en 2001, la galère «La Liberté» ne naviguera pas cette année. Les trois collaborateurs ont été licenciés et le bateau va être mis en cale sèche. «L’idée est qu’il puisse repartir en 2019 complètement retapé et avec un business model lui permettant d’être rentable», révèle Oscar Cherbuin, directeur de l’ARCAM qui est à l’origine de la réalisation d’une étude stratégique.Le navire va donc s’arrêter pour mieux reprendre le large. À condition qu’il...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.