La fusion contre la crise des vocations

La fusion contre la crise des vocations

Dans la fusion qui se prépare autour d’Apples et Pampigny, les deux plus grosses communes peuvent déjà s’appuyer sur une administration ainsi que sur une équipe fournie d’employés communaux. C’est évidemment le cas dans les plus petits villages concernés par cette union à l’étude, mais à un degré moindre. Ainsi, il n’est pas rare que des municipaux s’occupent eux-mêmes de certaines tâches au fil de l’année et des saisons, notamment lorsqu’il neige!Cela demande une disponibilité importante, d’autant plus quand l’Exécutif fonctionne à qu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.