La crise sanitaire a accru la fragilité des aînés selon une étude

La crise sanitaire a accru la fragilité des aînés selon une étude

Photo: KEYSTONE/Petra Orosz

L'étude sur l'effet de la pandémie de Covid-19 sur les personnes de 65 ans et plus menée par la Haute école de travail social Fribourg livre de nouveaux détails. La crise a creusé des différences interindividuelles en accentuant des situations préexistantes de fragilité.

"La première vague n’a pas eu le même impact sur toutes les personnes de 65 ans et plus", a indiqué jeudi la Haute école de travail social Fribourg (HETS-FR) pour résumer l'étude. Du 17 avril au 3 juin, 5085 personnes en Suisse romande ont complété le questionnaire, confirmant le succès rencontré dès les premiers jours.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.