La cascadeuse qui rêve de cinéma

La cascadeuse qui rêve de cinéma

Photo: Sébastien Bovy

Fascinée depuis toute petite par les cascades dans les films, Audrey Golay en a fait son métier. Des salles de gymnastique de Morges à la banlieue de Paris, en passant par Vegas, celle qui a grandi à Morges raconte la passion qui la fait vivre.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.