«L’important, c’est d’en faire partie»

«L’important, c’est d’en faire partie»

Résidant à Morges, Laurianne Peter s’est portée volontaire pour être porte-drapeau. À défaut de celui de sa commune, elle se retrouve avec un étendard cantonal.Représenter sa commune en portant fièrement son blason. Plusieurs habitants du district vivent ceci depuis le début de la fête. Pas Laurianne Peter. «Mon cas est un peu spécial, explique la Morgienne. Au départ, j’ai été sélectionnée en tant que gymnaste, parmi le tableau des bourgeons. Mais les répétitions étaient trop nombreuses. Je me suis donc portée volontaire comme banneret.» Mor...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.