L’épicerie Caritas va fermer

L’épicerie Caritas va fermer

Alors que le nombre de personnes dans le besoin augmente sans cesse, la fermeture d’un lieu comme l’épicerie Caritas de Morges peut sembler paradoxale.Pourtant, il n’y avait pas d’autre moyen. «Financièrement, le loyer coûte cher, explique Françoise Crausaz, responsable de la communication chez Caritas. Il faut également prendre en compte le prix d’achat et de transport des marchandises. Notre objectif est donc d’essayer d’optimiser au mieux les moyens que nous avons à disposition.» Parmi ces moyens, l’épicerie mobile – un bus offert par les ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.