L’avenir reste flou pour les tireurs

L’avenir reste flou pour les tireurs

Interrogée sur la situation des tireurs morgiens, la Municipalité a précisé être consciente qu’une solution devait être trouvée pour les utilisateurs. «Quel avenir pour les tireurs morgiens?» C’est le titre de la motion déposée en mai 2018 par Steven Kubler et consorts. Elle demande notamment à l’exécutif de présenter une étude de faisabilité technique, juridique et financière d’un stand de tir à 300 mètres, 50 mètres et 25 mètres.  «On sait bien qu’il faut trouver une solution de remplacement depuis dix ans, mais personne n’en pa...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.